Justice sans papier: la digitalisation de la justice suisse

La justice suisse devrait être totalement digitalisée d’ici 2026. Le projet «Justitia 4.0» de numérisation de la justice suisse est mené à l’initiative des cantons, des tribunaux et des ministères publiques. Dans 6 ans, les registres judiciaires en ligne seront utilisés en continu par toutes les instances impliquées dans des procédures judiciaires pénales, civiles et administratives - dans un environnement numérique hautement sécurisé.

La digitalisation du système judiciaire suisse est un vaste projet impliquant un grand nombre de personnes. Tous les directeurs des départements cantonaux de justice et police et leurs équipes sont concernés. La CCDJP est en charge de coordonner au niveau politique la coopération intercantonale avec la Confédération dans les domaines de la sécurité, la police, la justice et la migration. La CCDJP est composée de conseillers/ères d’Etat en charge des domaines de la justice, de la sécurité et de la police. D'ici 2026, toutes les instances impliquées dans les procédures judiciaires au niveau cantonal et fédéral ensemble avec les quelque 300 tribunaux, les ministères publics et les autorités judiciaires devraient pouvoir échanger des données par voie électronique au travers d’un portail central hautement sécurisé. Ce changement prévoit notamment le remplacement des registres papier par des dossiers électroniques, ainsi que l’optimisation du cadre de travail du système judiciaire et son infrastructure.

Une plateforme unique pour un échange facilité

Pour la gestion de ce projet et des flux de communication entre les très nombreuses personnes impliquées, la CCDJP cherchait une solution qui permettrait un échange d'informations simple et efficace. Les prérequis: la création d’un pôle central permettant à une multitude de personnes de travailler ensemble; la plateforme devait être conviviale, un impératif des responsables du projet; un moteur de recherche efficace devait être inclus et la solution devait être mise en place rapidement.

bitvoodoo a su séduire l'équipe du projet CCDJP et a mis en place avec succès la solution Confluence d’Atlassian.

La Confluence dans l'usage

Avec la mise en fonction de Confluence, tous les membres de la CCDJP disposent désormais d'une plateforme de travail collaboratif qui leur permet de regrouper toutes les informations en un seul endroit, d'éditer le contenu et de le trouver facilement. Les informations et les documents sont toujours actualisés et révisés. La collaboration via une plateforme simple de connaissances est la base de la réussite de la mise en œuvre de « Justitia 4.0 ». Ce n'est qu'ainsi que toutes les instances concernées peuvent coordonner et échanger des connaissances indépendamment du temps et du lieu. Plusieurs applications ont été intégrées à Confluence via Atlassian Marketplace: les applications Numbered Headings et Secure Login pour l'authentification à 2 facteurs, Scroll PDF Exporter et Team Calendar.

Scroll PDF Exporter du développeur d'applications allemand k15t permet l'exportation sans faille d’une ou de plusieurs pages Confluence au format PDF. L'application aide à la création de brochures techniques et de documents commerciaux. Grâce à des modèles définis, il est possible de contrôler entièrement la conception d'une page et de produire des PDF en utilisant sa propre identité visuelle. 

Intégration réussie

Avant que la nouvelle plateforme ne soit prête à être exploitée par tous les utilisateurs, bitvoodoo a organisé plusieurs workshops avec les responsables du projet. Ensemble, les domaines et les responsabilités de chaque domaine ont été déterminés. La plateforme de connaissances a ensuite été implémentée par la CCDJP: l'administration interne a fourni à tous les utilisateurs un manuel numérique. Ceci a permis d’intégrer rapidement tous les participants au projet. Peu après le lancement du logiciel wiki, les membres de la CCDJP travaillaient déjà avec le nouvel outil.

Convaincu par le logiciel d'Atlassian, la CCDJP a ensuite mis en place l'outil de gestion de projet Jira Software.

Planifiez-vous également un projet impliquant l’interaction et l’échange d’idées d’un grand nombre de participants basés dans des lieux différents ? Nous vous aidons avec plaisir.